Nuit du Gong – Solstice d’Hiver

70,00 TTC

Description

Cette période de l’année est célébrée depuis des siècles de bien des façons et dans bien des cultures différentes, et il est indéniable qu’aujourd’hui encore, il y a une magie qui s’ensuit. On peut le sentir dans l’air, le voir dans les gens, l’entendre dans la musique. Elle évoque des sentiments forts pour beaucoup de personnes et ces sentiments remontent probablement très loin dans le temps.

Chaque solstice marque un tournant décisif dans le cycle de l’année et avec l’impulsion de cette énergie nous commençons à nous diriger vers une phase d’achèvement.

C’est à ce moment-là qu’après la période d’introspection initié à l’équinoxe d’automne, nous commençons à réfléchir aux leçons que le cycle de l’année nous a apportées. C’est à ce moment que changement s’installe.

À Yule, ou Alban Arthan, dans l’hémisphère Nord on fête le Solstice d’Hiver où la nuit est la plus longue, où le jour est le plus court et où le soleil est au plus bas. Un temps pour honores les ténèbres et de savoir que la lumière reviendra. Permettre au soleil, l’essence même de qui nous sommes, de se reposer, se recharger et se restaurer.

Il s’agit d’honorer le fait que pour que la lumière brille le plus, nous devons nous aventurer dans le noir et faire la paix avec ce que nous y trouvons.

Être comme nous sommes, accepter tout ce qui nous arrive, l’utiliser pour nous guérir, pour nous aimer et nous élever vers de plus grands états de plénitude.

Ce sont des cycles et il faut les respecter. Il ne s’agit pas de savoir combien de fois nous nous aventurons dans les ténèbres ou dans la lumière, mais comment nous permettons à ces états de nous émouvoir, de nous changer, de nous adoucir et de nous éveiller à la plénitude, à l’amour qui réside en nous et autour.

La roue de l’année tourne au-delà de la fin du cycle pour aller vers un renouveau et une nouvelle vie.

Un SYMBOLE DE PROMESSE. La pensée centrale et essentielle de RENOUVEAU. L’ÉNERGIE DE LA RENAISSANCE.

Traversons les cycles et Embrassons les nouvelles choses que la vie nous réserve soutenu.e.s par le Gong.

Coraline Kiéné et Vanessa Francisco

Coraline-et-Vanessa

Une approche holistique combinant la puissance thérapeutique du Son et des Vibrations, le travail de la Psychologie, la philosophie du Yoga et le chemin du Chamanisme et du Reiki.
Coraline Kiene et Vanessa Francisco transmettent l’alchimie des bien faits connus du yoga avec la puissance thérapeutique des fréquences et vibrations sonores.

 

Informations pratiques

Il est conseillé de porter une tenue confortable pour les cours de méditation.

Suite au contexte sanitaire actuel, il est désormais nécessaire d’apporter votre tapis (ou une serviette à mettre sur celui du centre), un plaid et un coussin. Les cours seront limité à 9 personnes (nous vous conseillons de réserver votre place à l’avance) et du gel hydroalcoolique sera à votre disposition à l’entrée du centre.

IMPORTANT :
Apportez le nécessaire pour dormir confortablement sur place :
–> Un matelas de camping silencieux ou futon (pas de matelas gonflable classique)
–> Un sac de couchage ou une couverture pour passer la nuit
–> Un coussin ou un oreiller (sachant que sur place il y a des coussins, couvertures et tapis de yoga)
–> Une gourde ou bouteille d’eau.

Du vendredi 18 décembre 2020 à 21h30 au samedi 19 décembre 2020 à 09h30

Niveau :  Related image Accessible à tous

Lieu : 2Ter rue de la Croix Bonnard, 28000 CHARTRES

Tarif et reservation : 

Tarif : 70€ par chèque ou espèces

Moyens pour réserver : téléphone (sms ou appel); facebook; email
Tel : 06 62 96 01 62
E-mail : innersounds@outlook.com
Facebook : facebook.com/innersounds.fr

Informations complémentaires

Niveau

Accessible à tous

Lieu

Chemin de l'Eveil – 2Ter rue de la Croix Bonnard – 28000 CHARTRES

Organisateur

Coraline Kiéné, Vanessa Francisco

Téléphone

06 62 96 01 62

Email

innersounds@outlook.com

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

vel, Nullam consectetur facilisis odio dolor